Jésus Camp

Publié le par Secticide

Jésus camp : Un documentaire qui fait froid dans le dos !

Un film de Heidi Ewing & Rachel Grady nommé à l'Oscar du meilleur documentaire cette année, Jésus Camp a été balayé par Une vérité qui dérange d'Al Gore.
C'est la mère de l'un des enfants qui ne va pas à l'école qui affirme que «la science ne prouve rien». Cette autre mère qui nous dit : «Il y a deux sortes de gens : ceux qui aiment Jésus et ceux qui ne l'aiment pas». Puis des adultes militants dociles de «Pro-life» (contre l'avortement) qui font leur marché parmi les jeunes pousses.
Les familles présentes dans ce film représentent une force électorale influente qui soutient les conservateurs les plus radicaux des États-Unis.

«Dans ce vieux monde malade les enfants peuvent  changer le monde»
Le Pasteur Becky Fischer forme des enfants âgés d'une dizaine d'années à devenir des soldats du Christ. Elle explique qu'à cet âge on peut faire croire n'importe quoi à un être humain, que cela restera toujours gravé dans son cerveau.  Elle prêche exclusivement pour les enfants et a fondé un camp de vacances et d'endoctrinement car ces jeunes sont pour elle l'arme d'avenir d'une nouvelle guerre qui fera triompher les dogmes des évangélistes.

Notre brave Becky, assume et compare même son camp à ceux des extrémistes islamiques: «Sur 6 milliards de personnes, ll y a un tiers d'enfants de moins de quinze ans. C'est là dessus que l'on doit se concentrer. Nos ennemis le font déjà. Je veux voir nos jeunes aussi engagés dans la cause de Jésus que les jeunes musulmans le sont pour l'islam. Je veux qu'ils soient prêts à donner leur vie pour l'évangile, parce que nous détenons la vérité

Les enfants inscrits dans ces camps d'été évangéliques y subissent un véritable lavage de cerveau. Les adultes leurs apprennent l'intolérance. L'homosexuel, l'étranger et l'autre (d'une communauté religieuse différente) sont rejetés. On leur fabrique une carapace schizophrénique. Plus aucun dialogue n'est possible hors de cette communauté et bien évidemment tous les teenagers du camp veulent devenir missionnaires.

Dans cette société les loupiots sont continuellement soumis aux pressions et un discours haineux les broie et les culpabilise. Harry Potter doit mourir (car un héros sorcier est sacrilège), ils vénèrent George W. Bush, le leader de leur pays, et embrassent son effigie en carton-pâte. Ils sont en guerre contre toute personne qui penserait différemment et il faut convaincre les gens d'épouser la voie du seigneur. Même les éducateurs chassent les démons des équipements électroniques qui serviront au cours de l'été.

Ces chrétiens évangéliques ont des valeurs ultra-conservatrices très proches de l'islam radical.  Ils enseignent le créationnisme, (
le créationnisme constitue une croyance fondamentale des trois principales religions monothéistes judaïsme, christianisme et islam. Il s'agit de la théorie qui trouve ses origines dans le livre de la Genèse (Genèse 1.27 : Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme.) et qui s'oppose à l'évolutionnisme. Selon eux Dieu aurait créé l'univers il y a environ 6 000 ans. ++ avec WikiPédia ), ils veulent l'abolition de l'avortement et prônent l'avènement de temps meilleurs en justifiant la Guerre Sainte. Le but ultime est la mise en place d’un état théocratique en Amérique. 

Cet obscurantisme religieux est en train de gangréner l'Amérique. D'après ce documentaire les évangélistes représentent 25% de la population des USA soit près de 80 millions de personnes. L'Association Nationale d'Évangélistes représente à elle seule plus de 30 millions d'individus.


Télérama n° 2991 - 12 Mai 2007
: Saisissante plongée dans le monde des évangélistes américains, et surtout des enfants, qu'ils embrigadent dans des camps de jeunesse. Au programme, prière, larmes, transe, endoctrinement spirituel et politique. Avec une délicatesse peu commune, les deux auteurs de ce documentaire, Heidi Ewing et Rachel Grady, montrent les horreurs de la manipulation, les dangers du fanatisme religieux et de son influence croissante aux Etats-Unis, sans pour autant déshumaniser ou cari­caturer ceux qui y participent. Un film exceptionnel.


Regardez Jésus Camp pour constater une nouvelle fois la face cachée d'un mouvement religieux qui prône l'amour d'un côté et enseigne la haine et la guerre de l'autre. Toutes les religions sont des sectes qui ont pris un pouvoir illégitime. Quand elles paraissent plus modérées c'est que des hommes courageux se sont opposés à leurs dessins.
Quand une majorité d'individus comprend qu'elles sont  dangereuses l
eurs pouvoirs baissent.
Mais lorsque la société baisse sa garde et  les laisse libres de proférer leurs vérités divines et éternelles un coup de vent irrationnel les faits ressurgir avec leurs tissus de stupidités anachroniques.

Une arme efficace contre ces charlatans est l'éducation dans un esprit critique et l'apprentissage du doute. Et si les religions doivent être enseignées c'est en qualité de reliques et sous l'œil averti du rationaliste. De même
l’athéisme devrait être expliqué dans le cadre des émissions religieuses de dimanche matin à la télévision publique .


«Les dommages causés sur le psychisme d'enfants ou d'adolescents sont souvent irrémédiables et le caractère odieux de l'exploitation de leur vulnérabilité doit constituer, pour tous les services en charge de la protection de l'enfance, un motif de détermination sans faille dans la vigilance et la lutte contre les dérives sectaires qui visent cette population.
L'enfant est sujet de droit et non objet de droit.»  Rapport Milvitude 2005

 
Dernière nouvelle
Dieu a invité le télévangéliste ultraconservateur américain, Jerry Fallwell (Le diaboliseur de service) à le rejoindre. Il est décédé de troubles de la conduction cardiaque ; un problème de cœur ça ne s'invente pas !

Pour
le commentaire qu’il a fait au lendemain des attentats du 11 septembre 2001 : «Les athées et les partisans de l'avortement, les féministes, les gays et les lesbiennes... tous ceux qui ont voulu séculariser l'Amérique... sont en partie responsables.»

«Le concept de réchauffement de la planète a été inventé dans le but de détruire notre système économique.»

« Le sida n'est pas seulement le résultat de la colère de Dieu contre les homosexuels. C'est le résultat de la colère de Dieu contre les sociétés qui acceptent les homosexuels.»

«Je rêve du jour où il n'y aura plus d'écoles publiques dans mon pays. Les églises les remplaceront, et elles seront dirigées par des chrétiens.»

«Comme les esclaves et les soldats, les chrétiens devraient obéir aux ordres sans poser de questions.»

«L'idée que la politique et la religion ne devraient jamais être liées a été inventée par Satan dans le but d'empêcher les chrétiens de diriger le pays.»

toutes ces déclarations et bien d'autres
nous le remercions d'avoir débarrassé le plancher depuis le 15 Mai.

Pour une fois que dieu fait son boulot, applaudissons.

Voir en ligne :

Publié dans Société

Commenter cet article

clovis simard 08/10/2012 04:24


Blog(fermaton.over-blog.com)No.7 - THÉORÈME SOCCER. - L'Objet détermine la pensée ?