Les dieux des stades

Publié le par Secticide

Les dieux des stadesLes dieux des stadesLes dieux des stades
J'en ai marre de voir sur les stades des athlètes faire des signes de croix ou s'adonner aux prières. Un événement sportif n'est pas une messe.

Ils fréquentent les stades en se prostituant avec l'irrationnel et bouffent et rebouffent du surnaturel à chaque épreuve. Dans ces orgies dédiées aux dieux de l'amulette, chacun y va de son grigri et de ses superstitions.

J'entends déjà les commentaires de la curie :
«On est dans le pays de la liberté et des droits de l'homme. Je ne vous empêche pas d'être athée, ne m'empêchez pas d'être croyant, vous êtes intolérants ...»

Et pourquoi pas inquisiteur tant que vous y êtes. Les rapports avec Dieu et ses sbires sont personnels et je n'ai pas à subir l'expression de leurs âneries. Le stade, espace public n'est pas un domaine dédié aux dieux de l'Olympe,
fussent-ils en carton.
 
Les sportifs ne sont pas les seuls à imposer ces élucubrations car les journalistes prennent un malin plaisir à relayer ces bacchanales religieuses.  Nous avons déjà les cloches qui nous abîment le tympan et l'esprit, si en plus, il faut supporter les images pieuses sans rien dire !


Tous ces bigots ont des muscles mais ont perdu la tête. Qu'ils continuent et demain nous aurons droit au «salut nazi» dans tous les gradins. Il est vrai que l'arène des stades a toujours fait bander certains bourreaux.

Pour en finir avec ces stars de l'amulette qu'ils fassent leurs prières dans les vestiaires au lieu de nous abreuver de conneries prosélytes qui font honte à l'intelligence humaine.


Et qu’on les siffle, bordel à cul de vierge enceinte.

Secticide

Publié dans Atheisme

Commenter cet article